La coopération militaire RDC-Kenya : Une valse diplomatique au rythme des balles

L’arrivée de Jean Pierre Bemba, vice Premier Ministre de la défense nationale en RDC et son homologue Kenyan, Aden Barre Duale, à Goma le 04 août 2023, a suscité de vives interrogations. Ces deux hautes personnalités politiques se retrouvent en terre congolaise pour discuter, de façon ostensible, de la coopération entre la RDC et le Kenya dans le domaine de la défense militaire. Mais la question se pose : est-ce une coopération purement militaire ou une danse diplomatique déguisée ?

Tout d’abord, il est important de souligner que le Kenya fait partie de la force de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest, déployée en RDC depuis une année pour combattre la rébellion du groupe M23. Pourtant, depuis le déploiement de cette force, la situation sur le terrain reste statique. Cela soulève une question pertinente : qu’est-ce qui motive réellement cette coopération militaire ?

Il est évident que la présence des troupes kényanes sur le sol congolais ne semble pas avoir apporté les résultats escomptés. La rébellion du M23 continue d’opérer malgré l’engagement militaire du Kenya et des autres nations africaines. Cela donne à penser que cette coopération militaire est peut-être davantage un jeu politique qu’une réelle tentative de résoudre le conflit.

D’un autre côté, l’annonce de cette coopération militaire entre la RDC et le Kenya intervient à un moment où la région est en proie à des tensions politiques et sécuritaires croissantes. Cela fait craindre que cette coopération ne soit qu’une tentative de camoufler des intérêts politiques ou économiques sous le couvert de la sécurité nationale. Il est donc crucial de demander une plus grande transparence dans les discussions et les décisions qui seront prises lors de ce sommet.

En outre, il est crucial de se demander si cette coopération militaire est la meilleure stratégie pour résoudre le conflit en RDC. Il est indéniable que la situation sécuritaire en RDC est préoccupante et nécessite une intervention. Cependant, une approche purement militaire est-elle la meilleure solution ? Ne devrions-nous pas plutôt envisager des solutions diplomatiques et politiques pour résoudre ce conflit ?

En conclusion, si cette coopération militaire entre la RDC et le Kenya est une véritable tentative de résoudre le conflit en RDC, alors elle doit être accompagnée d’une stratégie claire et transparente. Si elle est plutôt une manœuvre politique, alors les citoyens de la RDC et du Kenya méritent de le savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mkaaji_mupya
gnwp
palmadoc
ACEDH
%d blogueurs aiment cette page :