Kinshasa : les lauréats de l’examen d’Etat exposés aux actes barbares des malfrats

La période de la publication des résultats de l’examen d’Etat a toujours été caractérisée par l’effervescence des lauréats. Ces derniers se réjouissent et inondent les artères de la ville de Kinshasa, scandant des chants pour exprimer leur joie de la réussite aux épreuves. Cependant, cette période devient, dans certains coins de la capitale, une aubaine pour les malfrats de profiter de la situation pour semer un climat d’insécurité.

Ces malfrats, généralement des jeunes gens, font malheureusement preuve de la délinquance, circulent en groupe dans des rues pour faire des désordres et voler les biens des passagers. Les finalistes, qui d’habitude se promènent d’une commune à une autre et d’un coin à un autre sont les premières victimes des actes de ces malfaiteurs.

Ce lundi 04 août, jour de la publication des résultats de l’examen d’état pour le district de la Tshangu, j’ai assisté à une scène horrible. Les délinquants communément appelés enfant de la rue dont la plupart étaient âgés de 20 et 25 ans sont sortis dans la rue en groupe et ont créé des désordres.

C’était aux environs de 19 heures. Ils ont semés la terreur. Ils ont brutalisé les passants, principalement les filles qui ont été des victimes de vols de leurs sacs à main, téléphones, perruques, argent, bijou…”, témoignait une personne victime de l’acte. Cette source qui a préféré garder l’anonymat a adressé un message aux autorités de la ville, leur demandant de multiplier les efforts pour renforcer la sécurité à Kinshasa. “Le chef de la police congolaise, le Général Blaise Kilimbalimba, est appelé à tenir sa promesse du 17 juillet qui est de baisser le taux de criminalité dans la ville de Kinshasa et revoir le cas de ses agents de police pour la sécurité de la population”

FERET-Lumbu Gédéon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mkaaji_mupya
gnwp
palmadoc
ACEDH
%d blogueurs aiment cette page :